Coworking : une journée en immersion au Petit Salon

Coworking au Petit Salon à Nantes géré par l'association îlink

J’ai découvert le Petit Salon / La Terrasse, un espace de coworking à Nantes, lors de mes recherches pour une fabrique alternative de la ville. Ces lieux sont des espaces d’expérimentation créés et gérés par l’association Îlink. Le Petit Salon a ouvert ses portes en Janvier, dans le quartier des Olivettes. J’ai eu la chance de pouvoir tester cet espace de coworking pendant les journées portes ouvertes. Une ambiance douce et studieuse, un accueil chaleureux, de beaux locaux, un lieu à noter dans lequel je retournerais travailler.

Une journée au Petit Salon

Situé dans une des cours du Quartier des Olivettes, petits mondes cachés regorgeant de richesses, le Petit Salon n’est pas aisé à trouver. Une agence de communication, une maison d’édition et la Terrasse, espace de coworking qui y est associé, le lieu est bien entouré.

Des murs en pierre, de l’omf pour le côté brut, et du blanc pour apaiser le tout, je découvre un lieu cosy meublé de bureaux et cloisonné par du mobilier de rangement créant des antichambres de 4 bureaux. Lise m’accueille, m’explique le fonctionnement du lieu. A l’entrée, 3 places pour les travailleurs nomades, qui viennent à la journée comme moi, sur une table surélevée et tabouret de bar. Tous les autres bureaux sont dédiés à des occupants réguliers qui louent leur bureau au mois. Ils ne sont pas tous occupés et j’ai pu m’installer sur l’un d’eux. Je n’ai pas encore essayé le poste nomade et ne sais si il apporte le confort optimal pour une journée de travail.

Le lieu est habité de professionnels de tous horizons et au-delà de l’accueil et d’un espace de travail, l’asociation Îlink qui le gère a pour vocation de créer un réseau, de proposer des services tels que des paniers de légumes et autres produits et d’animer cet espace de vie.

Le petit salon, espace de coworking à Nantes
Le petit salon, espace de coworking à Nantes. Crédit photo : Adeline Moreau

La découverte du Coworking

Je suis architecte, j’ai été formée dans des écoles où les ateliers, de grands espaces de conception, remplacent les salles de cours ou de TD classiques. Ils permettent une grande émulation, un partage des informations, et aussi une certaine forme de solidarité face aux charrettes et autres désagréments.

Dans mes expériences professionnelles, j’ai navigué entre bureaux fermés et Open Space, préférant ces derniers pour leur plus grande liberté d’usage et parce qu’entendre d’autres réfléchir sur des sujets qui me touchent ou non est toujours enrichissant, même si les professionnels qui m’entouraient ont toujours été dans les mêmes domaines que moi.

Aujourd’hui en exploration pour devenir indépendante, je découvre les avantages et les désagréments de travailler seule chez moi. Il est plus aisé de se concentrer, je contrôle le niveau de bruit, c’est assez confortable, mais en même temps il est plus difficile de couper avec mon quotidien, toutes ces tâches (les vitres, le linge qui s’amoncelle, la cuisine à faire) qui normalement vous assaille quand vous ouvrez la porte de chez vous le soir.

C’est une belle bulle d’oxygène que de pouvoir travailler avec d’autres personnes à côté de soi. C’est motivant et stimulant, même sans interaction professionnelle pour l’instant. L’ambiance au Petit Salon est studieuse, il est facile de travailler et en même temps non silencieuse. Il est aussi plus aisé de se concentrer. Je suis là pour travailler, je n’ai rien d’autre à y faire et ma productivité s’en ressent.

C’est l’occasion de faire des rencontres aussi. Être travailleur nomade restreint l’inscription dans cette communauté, je n’y ai été que deux fois pour l’instant et n’ai donc pas beaucoup de recul, mais il y a toujours des pauses où nous pouvons discuter. Les animateurs / coordinateurs du Petit Salon et de la Terrasse sont à l’écoute des projets de chacun. Ils ont pris le temps de déjeuner avec moi pour me raconter leur projet de l’association Îlink, démarche dont laquelle ses lieux sont issus et essayer de comprendre le mien. Merci encore pour ce moment sympathique et enrichissant. Ils sont sans doute primordiaux pour animer cet espace et lui insuffler une âme.

Le petit salon, Lise et Antoine en plein travail
Le petit salon, Lise et Antoine en plein travail. Crédit photo : Adeline Moreau

Des lieux issus de la démarche de l’association Îlink

L’association Îlink est une structure de maîtrise d’usage qui participe à l’élaboration du projet immobilier du même nom sur l’île de Nantes. Ses missions sont d’organiser une concertation autour du projet, de faire émerger un projet architectural partagé entre les différents maîtres d’ouvrages et aménageurs, les concepteurs et les futurs usagers et d’imaginer de futurs espaces partagés pour ce projet immobilier de taille importante.

Plusieurs espaces collectifs sont imaginés : un gîte urbain, un espace de coworking, un espace créatif et culturel comprenant un bistrot, une galerie, la salle terrasse lieu de repos des coworkers et lieu de réception, des jardins partagés et une conciergerie de quartier, centre névralgique et gestionnaire de ces lieux.

Le projet immobilier sera réceptionné en 2018 et d’ici là ces usages font l’objet d’expérimentation afin d’en tester leur modèle économique et leurs fonctionnements. Le Petit Salon comme la Terrasse en sont des exemples. Lieux d’expérimentation, mais dont l’activité persistera après l’ouverture des espaces de coworking au coeur d’Îlink.

En savoir +

Facebook de la Terrasse et du Petit Salon

Le site internet de l’Assocation Îlink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *